Thierry Weyd & el TiGeR CoMiCs GRoUP renouvellent leur expérience (TWVSTCG) en duo pour le festival La Semaine du Bizarre à Montreuil – Concert le 15 décembre 2017

© Cécile Rogue 2017

TWVTCG rassemble les expérimentations sonores miniatures et désuètes de Thierry Weyd avec celles, technologiques et musicales, d’el Tiger Comics Group (Nicolas Germain) : lorsque l’un (TW) manipule délicatement des objets sonores acoustiques reposants sur un plateau, l’autre (el TCG) prélève les sons, les filtre, les spatialise et les transforme en une musique amplifiée : une brosse à dents électrique est la source d’une sombre nappe électronique, les chants d’oiseaux-jouets deviennent une rythmique hypnotique, et ainsi de suite au grès des objets manipulés par TW et des choix opérés par el TCG.
Ainsi le paysage miniature et narratif de TW devient une matière abstraite, une musique évoluant dans l’espace amplifié de la salle de concert, et le spectateur est alors témoin de ce moment intermédiaire que nous pouvons qualifier de condensation sonore paradoxale entre les deux univers réunis de Thierry Weyd et d’el Tiger Comics Group.

© Cécile Rogue 2017


Semaine du Bizarre 6ème édition

#1 Les tables tournantes
La nouvelle création de la compagnie T.O.C. a pour point de départ les procès-verbaux des séances de tables tournantes menées par Victor Hugo et ses proches sur l’île de Jersey en 1853.
Le T.O.C Théâtre – Mise en scène : Mirabelle Rousseau
Vendredi 8 décembre – 20h30 tarif : 8 euros
……………………………………………………………………………………………

#2 Pascal Comelade / Charles Berberian : Concert en dessin
avec Julien Bancilhon et Olivier Brisson
En coréalisation avec le Nouveau theatre de Montreuil dans le cadre de Mesure pour mesure.

Sophie Agnel et Jérôme Noetinger : Le piano est un instrument de musique polyphonique à clavier de la famille des instruments à cordes frappées mais jamais assez. Sophie Agnel et Jérôme Noetinger vous en proposent la démonstration.
Samedi 9 décembre – 20h30 tarif : 8 euros

……………………………………………………………………………………………
Soirée du comité autochtone du Bizarre

#3 Alexis Guillier  » Candyman » une performance qui explore les conditions d’existence de la fiction, les histoires dont on ne peut s’extraire ou celles dans lesquelles on ne parvient pas à revenir.
En partenariat avec le 116 – Centre d’art contemporain.
Mardi 12 décembre – 19h – Entrée libre sur réservation

+ Cinéma Étrangetés et autres bizareries cinématographiques : Tours /détour
Essais, fantastiques et autres étrangetés narratives argentiques dont plusieurs furent présentés aux Journées internationales du court métrage de Tours (1955-1971). Une programmation Lunapark Films, avec le concours des Archives françaises du Film. En partenariat avec le cinéma MélIès.
+ surprise Apparente
+ Le club des animistes – Performance concert. Vidéo : Stéphane Broc, Musique : Vincent Epplay & Ravi Shardja.
Mardi 12 décembre – 20h30
…………………………………………………………………………………………..

#4 Bosso Fatakata d’après Hugo Ball (1916) Andrea Sitter, Benjamin Colin et Agnès Pinaqui (Joujou), Philippe Burin des Roziers, Monsieur Gadou,
Danse, textes et jambes de cigognes : Création performerrazib de Andrea Sitter, Voix, basse à une corde, textes Agnès Pinaqui, Textes et eructomodulations : Philippe Burin des Roziers, Percussions, sons et textes Benjamin Colin, Guitare, trombones, textes Monsieur Gadou.
Mercredi 13 décembre – 20h30 tarif : 8 euros
…………………………………………………………………………………………..

#5 Wolfson / avec Denis Lavant d’après les écrits de Louis Wolfson
Louis Wolfson, écrivain newyorkais, est persécuté par sa langue maternelle, l’anglais. Il invente un procédé linguistique singulier : il cherche sans arrêt à contourner et désamorcer les mots anglais qui l’attaquent. L’écriture de Wolfson a fasciné Michel Foucault, Gilles Deleuze … Adaptation et conception : Anne Ropers Lecture : Denis Lavant Musique électroacoustique : Diemo Schwarz.
Jeudi 14 décembre – 20h30 tarif : 8 euros
…………………………………………………………………………………………..

#6 DDAA / Déficit des années antérieures
est l’un des chefs de file de la scène expérimentale, industrielle française des années 80. A partir d’une musique post-punk/ avant-garde/surréaliste faites d’improvisations et de collages, DDAA crée un monde de l’étrange, captivant, rempli de naïveté et d’émotion.
+ TWVSTCG (Thierry Weyd & Nicolas Germain) Vendredi 15 décembre – 20h30
tarif : 8 euros
…………………………………………………………………………………………..

#7 Clôture du Bizarre en partenariat
avec les Instants Chavirés et le comité autochtone du Bizarre

L’Ensemble Electron : Orchestre d’improvisation dirigé par Olivier Benoit (orchestre national de jazz). 2
Samedi 16 décembre – 18h – Entrée libre sur réservation

Marius Loris pratique la poésie action, il tente aussi d’explorer la poésie sonore dans un duo « Le Gros », où dialoguent et s’affrontent poésie et musique (avec Thomas Dunoyer du label No Lagos).

Les Hôpitaux: Les deux gars des Hôpitaux se débattent dans le no man’s land de l’expérimentation et du dancefloor, à mi-chemin entre une techno tribale et une no wave au bon goût de bruit furieux.

Chocolat Billy + Sam Mary (création)
Quartet qui fluctue entre rock, expérimentation world bruitiste a sorti trois disques sur le label Les Potagers Natures
Le groupe sera accompagné par Sam Mary, créateur lumière. Eclaire-t-on les musiciens ou la musique ? Sam Mary, questionne ces enjeux. Improvisée depuis l’intérieur du groupe et non du point de vue du public, la lumière se fait énergie, vocabulaire, sensa- tion, rythme, absence.

+ Dj set Jf et comité des autochtones du Bizarre

Samedi 16 décembre – 20h30 – Entrée libre sur réservation
………………………………………………………………………………………..

EXPOSITIONS

Affiches et masques issus du spectacle « Muscles du cœur – Cabaret Voltaire – et des douleurs » créé en 1993. Cette pièce, évocation de l’émergence du mouvement Dada à Zurich, d’après La Fuite hors du temps – Journal 1913/1921 d’Hugo Ball, est à l’origine de la compagnie les Endimanchés.
Exposition imaginée à l’occasion de la dernière création d’Alexis Forestier, Modules Dada, présentée du 12 au 15 décembre 2017 au Nouveau théâtre de Montreuil (Festival Mesure pour Mesure).

« Dialogue entre deux poteaux »
Installation de David et Berrenger (2017). David et Berrenger vivent et travaillent à Rouen.
Le colonel : cabinet de curiosités / collages
Le TOCPascal ComeladeSophie AgnelMirabelle RousseauOlivier Brisson-Vert PituiteFrancis LecomteVincent EpplayRavi ShardjaXavierPhilippe BurinPhilippe-Ahmed BraschiNouveau théâtre de MontreuilBruno LagabbeThierry WeydArmelle MarcadéJF Instants ChavirésInstants chavirésMarc-Aurèle Baly@

Publicités